Vous êtes ici

Relever les défis de la mise en œuvre RSS en Afrique

Relever les défis de la mise en œuvre SSR en Afrique: Ambassadeur Smaïl Chergui, Commissaire pour la paix et la sécurité, Union Africaine et M. Miroslav Lajčák, Ministre des Affaires Etrangères et Européennes de la République Slovaque

Au cours de la dernière décennie, la réforme du secteur de la sécurité (RSS) est devenue un élément constitutif du discours sur la consolidation de la paix, le développement et la prévention des conflits. Il n'y a guère de contestation quant au rôle important que la RSS peut jouer dans la stabilisation et la reconstruction après les conflits. En Afrique, la RSS a gagné la monnaie politique et la reconnaissance des politiques, galvanisé, approfondi, et menant souvent l'ordre du jour international sous-jacent. On peut donc se demander pourquoi des institutions de sécurité et de justice efficaces et inclusives, qui répondent à la fois aux besoins des États et aux besoins des citoyens - SSR raison d'être -, sont souvent si rares. La réponse souligne un écart important dans la mise en œuvre de la RSS et, par conséquent, la nécessité de remédier aux carences fondamentales dans quatre domaines essentiels: la bonne gouvernance, l'engagement politique, la capacité et la durabilité.