Vous êtes ici

Droits de l'Homme

La Francophonie peut mobiliser des ressources auprès de :

  • l’Association francophone des Commissions nationales des droits de l’homme (AFCNDH). Créée en mai 2002, l’AFCNDH a vocation à regrouper les Commissions, Conseils ou Comités nationaux ayant pour objet la promotion et la protection des droits de l’Homme, qui sont créés au sein de l’espace francophone par les pouvoirs publics. L’AFCNDH a pour objectifs, notamment, de promouvoir le rôle des Commissions nationales et de favoriser la création de nouvelles institutions, de développer les échanges entre les institutions membres et la formation des membres et personnels des Commissions nationales, enfin de concourir à la mise en œuvre du dispositif de suivi prévu par le chapitre 5 de la Déclaration de Bamako aux fins d’observation et d’évaluation permanentes des pratiques de la démocratie, des droits et des libertés dans l’espace francophone ;

 

  • Association internationale des Procureurs et Poursuivants francophones (AIPPF). Créée en février 2009, l’Association internationale des Procureurs et Poursuivants francophones (AIPPF) a pour but de développer la solidarité, la coopération, les échanges d’idées, de savoirs et d’expériences entre procureurs et poursuivants francophones ; favoriser une meilleure connaissance réciproque des systèmes de poursuites et du cadre juridique utilisés par les procureurs et poursuivants ; favoriser le renforcement des principes fondamentaux définis à l’échelle internationale ainsi que l’amélioration du fonctionnement des institutions judiciaires.

 

  • l'Association des Ombudsmans et Médiateurs de la Francophonie (AOMF). Créée en mai 1998, l’AOMF compte 51 membres. Ses objectifs consistent à promouvoir la connaissance du rôle de l’ombudsman et du médiateur dans la Francophonie, et renforcer ces institutions par l’organisation de programmes d’échanges d’informations et d’expériences ainsi que de séminaires de formation.

 

  • Conférence internationale des Barreaux de tradition juridique commune (CIB). Créée en novembre 1985, la CIB rassemble 87 barreaux et associations de barreaux francophones. Dans la poursuite de son objet de coopération entre les Barreaux aussi bien que de défense de l’indépendance des ordres et associations d’avocats, la CIB vise notamment à développer les échanges d’informations et d’expériences entre barreaux et apporte son soutien à l’organisation de sessions de formation commune. Elle assure également des missions d’observation, dans le cadre de ses activités de protection des droits de la défense et de promotion des droits de l’Homme.

 

  • l'Union des Conseils économiques et sociaux et institutions similaires des États et gouvernements membres de la Francophonie (UCESIF). Elle regroupe les Conseils économiques et sociaux de 16 pays francophones, et a pour objectifs, notamment, de contribuer à l’amélioration du fonctionnement de ses membres, au renforcement de leur capacité et à l’extension de leur compétence, ainsi que de promouvoir le concept général des Conseils économiques et sociaux et susciter la création d’institutions semblables ou similaires dans tous les pays membres de la Francophonie.

 

Vous pouvez télécharger le "Guide sur la mise en oeuvre des recommandations issues de l'examen périodique universel", élaboré par l'OIF, en cliquant ici.

 

Pour solliciter une expertise, veuillez contacter l’administrateur du site.

Emplacement

Côte d'Ivoire
CI
Droits de l'Homme