Attachés de défense et conseillers politiques

Du 8-12 Mai 2017 à Dakar au Sénégal, le Centre de politique de Genève, avec le soutien de la Confédération Suisse et en collaboration avec l’État-major général des Armées du Sénégal et le Centre des Hautes Études de Défense et de Sécurité (CHEDS) organiseront le neuvième (9ième) cours d’orientation d’attachés de défense et hauts fonctionnaires, pour officiers, diplomates et cadres concernés par les questions de défense et de sécurité.

Pour toute information supplémentaire concernant le cours et la présentation des candidatures, bien vouloir contacter le Général (retd) Philippe Meyer, Chief Operating Officer- Directeur de la stratégie et des opérations du GCSP p.meyer@gcsp.ch

N.B: Les admissions se font sur invitation.

Public Cible: Attachés de défense et hauts fonctionnaires francophones destinés aux pays d’Afrique de l’Ouest, d’Afrique centrale et du Maghreb;

onglet

L'objectif général de ce cours est de fournir aux officiers des forces armées, y compris les conseillers juridiques et les avocats militaires, ainsi que des professionnels civils, la possibilité d'apprendre comment s’appliquent les principes et règles du droit des conflits armés.

Le cours s’adresse principalement aux officiers militaires, conseillers juridiques et avocats militaires qui ont un intérêt professionnel direct ou bien une obligation liée à l'application du droit des conflits armés. La participation est également encouragée aux représentants du gouvernement, des universitaires et des étudiants intéressés à ce sujet.

onglet

L'objectif de ce cours est de permettre aux participants de :

  • comprendre les fonctions et les contraintes des conseillers politiques ;
  • prendre la mesure de la fonction de conseil depuis l’acquisition de connaissances, la justesse d’analyse, l’adaptation au leadership et la précision du compte-rendu ;
  • développer les compétences individuelles en la matière.

onglet

Ce cours a pour objectifs de :

  • faire comprendre l’importance d’une bonne connaissance de l’environnement international, régional et national pour un attaché de défense ainsi que les conséquences induites ;
  • analyser en profondeur les spécificités du travail d’attaché de défense sous ses différents aspects : diplomatique, militaire, protocolaire, droits et devoirs au travers d’une approche interministérielle de la sécurité ;
  • développer la nature des liens entre l’ambassadeur et l’attaché de défense : les attentes respectives et ce, tout en tenant compte des différences d’attribution possibles dues à la diversité des cultures et des pays représentés.

onglet