Police civile des Nations unies (UNPOL)

L’École d’été sur les Missions de paix des Nations unies vise à développer chez l'étudiant des habiletés d'analyse et d'intervention dans le cadre des missions de paix des Nations unies.

Le cours permet à l'étudiant de mieux cerner les interactions et les interrelations entre les différentes composantes d'une mission onusienne, ainsi qu'entre les divers acteurs internationaux, régionaux et locaux et leurs missions respectives. Appréhender l'environnement contemporain des missions de paix des Nations unies et leurs composantes : cadre juridique, mandats, missions, contingents militaires, police civile, composantes humanitaires, électorales, civiles, de droit humain et consolidation de la paix. Sera aussi étudiée dans el cadre de cetet école d'été les thèmes de l'évolution des politiques canadiennes, des membres permanents du conseil de sécurité et autres puissances moyennes vis-à-vis du maintien de la paix contemporain.

Le cours propose des exercices et des simulations qui permettront à l'étudiant de développer les aspects pratiques des missions des Nations unies, et ce, en fonction de l'actualité internationale.

Objectifs du cours

  • Analyser les origines des missions de maintien de paix, l'historique de leur évolution, la complexité des missions contemporaines et l'impératif de coordonner les multiples interventions.
  • Comprendre les rôles, les mandats, les fonctions et les méthodes opérationnelles liées à une mission contemporaine de la paix.
  • Élaborer des mandats d'interventions, dans le cadre de crises fictives, intégrant les intérêts et les objectifs opérationnels de l'ensemble des intervenants d'une mission de paix.

 

Quelle est la date de la prochaine session de l'Ecole d'été Mission de paix des Nations Unies?

onglet

Cette formation a pour objectif de former et entraîner les officiers subalternes des unités de sécurité aux nouvelles capacités opérationnelles dans le domaine de l'ordre public (sécurité publique et rétablissement de l'ordre y compris en situation insurrectionnelle), parfaire leurs connaissances et leurs aptitudes dans le commandement opérationnel (deuxième niveau), les sensibiliser sur les opérations de maintien de la paix et leur inculquer les notions de base relatives au droit international humanitaire et aux droits de l'Homme.

onglet

Cette formation vise à:

  • dispenser, à une force de sécurité africaine, une formation collective aux opérations de maintien de la paix ;
  • approfondir les connaissances et renforcer les capacités tactiques des officiers et sous-officiers qui composent les unités de sécurité intérieure ;
  • constituer un vivier d'unités capables d'intervenir danstoutes les opérations de maintien de la paix ;
  • préparer une reconnaissance officielle du Service de formation intégré Département des opérations de maintien de la paix (DOMP) pour l'organisation de stages préalables au déploiement.

Elle couvre plusieurs domaines : ordre public ; intervention professionnelle opérationnelle ; opérations de maintien de la paix (modules de base et modules spécialisés) ; droit international des conflits et les Droits de l'Homme ; police judiciaire.

onglet

Cette formation vise :

  • l'acquisition et la maîtrise des techniques d'intervention professionnelle opérationnelle ;
  • l'organisation opérationnelle moderne et rationnelle des unités de sécurité de statuts civil (police) et militaire (gendarmerie), leur aptitude manœuvrière et le développement de nouveaux concepts qui favorisent l'intervention rapide dans les opérations de sécurité publique et de rétablissement de l'ordre, tant sur le plan national, régional que continental ;
  • la constitution d’un vivier de formateurs, capables d'enseigner le standard "ordre public", selon le triptyque "légalité – efficacité – sécurité" et favoriser les échanges, entre les États, sur l'emploi des techniques et tactiques ainsi que sur la gestion démocratique des foules.

onglet

Ce diplôme vise à préparer à occuper des fonctions d’officier au sein d’un état-major de forces de sécurité (gendarmerie ou police) unidimensionnel ou multidimensionnel (cadre national et international). Les cours sont dispensés sous la forme d’enseignements magistraux, de travaux dirigés, d’étude de cas, de témoignages de professionnels expérimentés et de séances interactives. Un travail collectif de réflexion sur un thème intéressant la sécurité est élaboré par les stagiaires avec une restitution finale.

Il s’articule autour de trois domaines :

  • l’officier ou le fonctionnaire de police au sein d’un état-major ;
  • l’officier ou le fonctionnaire de police en état-major, adjoint-opérationnel ;
  • les connaissances générales et interministérielles.

onglet

Le brevet d’études supérieures des forces de sécurité vise à préparer à occuper des fonctions de commandement au sein de groupe de forces de sécurité, d’opérations de soutien à la paix et d’états-majors. Les cours sont dispensés sous la forme d’enseignements magistraux, de travaux dirigés, d’étude de cas, de témoignages de professionnels expérimentés et de séances interactives.

Il s’articule autour de 4 domaines :

  • la sécurité des personnes et des biens en Afrique - contexte, enjeux et défis ;
  • le commandement opérationnel d'un groupement de forces ;
  • la connaissance spécifique des forces ;
  • le Master 2 de sécurité intérieure (partenariat en cours de développement avec l'université de Yaoundé 2-SOA devant permettre aux stagiaires de suivre des enseignements de Master « sécurité » ; l’obtention de ce Master 2 est indépendante de celle du brevet d’études supérieures des forces de sécurité).

onglet

Ce cours vise à former des officiers de police et de gendarmerie qui seront amenés à prendre la direction d’enquêtes importantes et/ou sensibles, notamment dans le cadre d’ouverture d’information (commissions rogatoires).

onglet

Ce cours vise à former des gendarmes, des policiers et des experts dans le domaine de la police technique et scientifique dont les constatations initiales serviront à la matérialisation de la preuve dans l’enquête.

onglet

Ce cours vise à former des trinômes (directeur d’opération, directeur d’enquête, technicien en identification criminelle) aptes à être employés dans un cadre national ou international, seul ou comme élément de base d’un poste d’enquête dans des affaires importantes et/ou sensibles liées à :

  • des catastrophes naturelles, accidentelles ou criminelles (tsunami, crash d’avion, accident ferroviaire, explosion type usine AZF, dépôt sauvage de polluants, etc) ;
  • des situations postconflictuelles (massacre, découverte de charniers, recherche de criminels de guerre, etc.) ;
  • des activités de criminalité organisée (trafic de drogue, trafic d’armes, trafic d’êtres humains, trafic de déchets, blanchiment d’argent).

onglet

Ce cours prépare les participants à accomplir les tâches dévolues aux policiers en mission dans un contexte multinational et dans des conditions difficiles de vie.

Thèmes developpés:

  •  organisation de l’ONU et de l’UA ; missions de paix ; cadre juridique ; code de conduite ; rôle des policiers ; rédaction des rapports de police ; méthode de résolution d’un conflit ; santé et sécurité ; études de cas concrets ; compétences spécifiques.

onglet

Pages